Retourner à l'accueil





Bannière1 Bannière2

 

Historique

L'histoire des différentes écoles de ParisTech remonte aux débuts de la Révolution Industrielle. Quatre d’entre elles furent fondées au 18e siècle dans le but de former les cadres techniques et militaires des grands corps de l'État (Armée, Mines, Ponts et Chaussées...). Les plus récentes furent créées au tournant du 19e et du 20e siècle.

ParisTech a été fondé en 1991 sous le nom de "Grandes Écoles d'Ingénieurs de Paris" par l’association volontaire de neuf écoles d'ingénieurs parisiennes. Les actions communes se sont développées progressivement au cours des années 1990, surtout dans le domaine international. Le nom de ParisTech, plus compréhensible au niveau international, fut adopté en 1999.

Trois nouvelles écoles se sont jointes à ParisTech au fil des ans. La plupart de ses membres sont des établissements publics placés sous la tutelle de différents ministères (Enseignement supérieur et recherche, Environnement, Budget, Agriculture, Défense) mais aussi de la Ville de Paris, ou encore de la Chambre de commerce et d’industrie de Paris qui les financent respectivement. Un seul, est un établissement privé reconnu d’utilité publique.

Le 21 mars 2007, ParisTech a été créé par décret comme pôle de recherche et d’enseignement supérieur. Il revêt désormais la forme d’un établissement public de coopération scientifique, l’Institut des sciences et technologies de Paris, dénommé ParisTech.

Avec cette reconnaissance, ParisTech dispose désormais, d’un cadre institutionnel lui permettant de renforcer son développement.

Lire la note sur l'historique de ParisTech par Jacques Lévy, acteur fondateur de ParisTech

Création de l'École des Mines en 1783

Arrêt de création de l'école des Mines en 1783.