MENU

International Women in Engineering Day 2021 : 7 portraits de femmes du réseau ParisTech qui font rayonner le modèle d’ingénieur d’excellence à la française

international women in engineering day - paristech

Ce mercredi 23 juin a lieu la 8ème édition de la Journée internationale des femmes dans l’ingénierie (International Women in Engineering Day). INWED est une campagne internationale de sensibilisation qui valorise le profil des femmes dans l’ingénierie et attire l’attention sur les incroyables opportunités de carrières offertes aux femmes et aux filles dans ce domaine. Pour cette occasion, les écoles du réseau ParisTech ont souhaité mettre en lumière le parcours et les réalisations de femmes ingénieures ou futures ingénieures du réseau.

 

La mise en lumière de ces trajectoires peut susciter des vocations chez des jeunes filles qui n’auraient pas envisagé une carrière dans l’ingénierie, lever les barrières chez d’autres qui manquent de confiance en elles. Attirer plus de filles vers les carrières d’ingénieur·e·s est une des priorités de ParisTech dans sa politique menée en faveur de l’égalité femme-homme.

Découvrez ici 7 portraits de femmes qui font rayonner le modèle d’ingénieur·e d’excellence à la française et qui illustrent toute la richesse apportée par la transdisciplinarité du réseau ParisTech :

 

Vaitea Bahri, ingénieure diplômée d’Arts et Métiers depuis 2020, est actuellement étudiante en master recherche « Ingénierie des Machines de Conversion d'Energie » sur le campus Arts et Métiers de Paris. Elle a été admise en master « Ingénierie systèmes » avec une matière majeure en « systèmes énergétiques » au Département génie civil et environnement (Civil and Environment Engineering, CEE) de Berkeley. Son séjour est en grande partie financé grâce à une prestigieuse bourse Fulbright Etudiants, un programme subventionné par les États-Unis et d’autres pays.

> Découvrir son portrait

 

Hanna Bendjador, doctorante de 26 ans à l’ESPCI Paris – PSL lorsqu’elle a été récompensée par le Prix Jeunes Talents France 2020 de la Fondation L’Oréal, en partenariat avec l’Académie des sciences et la Commission nationale française de l’UNESCO. Après une thèse alliant physique et biologie au sein de l’école, elle poursuit ses recherches comme post-doctorante à l’Université de Stanford.

> Découvrir son portrait

 

Tatiana Budtova, médaille d'argent du CNRS 2020. La contribution majeure de cette brillante scientifique, enseignante-chercheuse au Centre de mise en forme de matériaux (Cemef MINES ParisTech) est la découverte et le développement de nouveaux matériaux biosourcés : les bio-aérogels. Son projet est de fabriquer des aérogels sans chimie, à base de polymères créés par la nature.

> Découvrez son portrait

 

Béatrice Foucher est directrice générale de DS Automobiles au sein du Groupe Stellantis. Lors de ses études à AgroParisTech, sa passion pour l’industrie, l’a amenée à se spécialiser en génie industriel. Ses expériences de stage en usine lors de cette formation ont fortement nourri son envie de travailler dans l’industrie. Après son diplôme d’ingénieur·e, elle a décidé d’ajouter une corde à son arc en intégrant le mastère en management de la qualité à l’ESCP Europe.

> Découvrez son portrait

 

Céline Guivarch, directrice de recherche à l’École des Ponts ParisTech et chercheure au Centre International de Recherche sur l'Environnement et le Développement (CIRED), a été récompensée fin 2020 par le prestigieux prix Irène Joliot-Curie de la « Jeune Femme scientifique » décerné par le Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation. Travaillant sur l’économie du  changement climatique, elle est membre du Haut Conseil pour le Climat.

> Découvrez son portrait

 

Véronique Jolivet, alumna de l’Institut d’Optique, est cheffe du département « Commerce Général » de la Direction Afrique à Total Marketing & Services. Elle œuvre au quotidien pour satisfaire les besoins énergétiques des clients professionnels sur le continent africain, en les accompagnant dans la transition énergétique vers des énergies moins carbonées.

> Découvrir son portrait

 

Clothilde Perez, diplomée de Chimie ParisTech – PSL est la fondatrice de Koya, une start-up qui propose un programme d’accompagnement qui permet à ceux qui le souhaitent de réaliser une transition écologique complète, cohérente et durable.

> Découvrir son portrait

 

 

Cliquez ici pour en savoir plus sur les actions de ParisTech menées en faveur de l’égalité femme-homme

 

Lire le communiqué de presse

 

LES ÉCOLES de ParisTech